A la 10ème Session ordinaire de son CA : Le CNR-ENF s’engage à renforcer l’éducation non formelle

Les administrateurs  du Centre National des Ressources de l’Education Non Formelle  (CNR-ENF) se sont réunis dans leur salle de conférence  pour la 10ème fois en session ordinaire, le jeudi 02 mars 2017. Au nom du Ministre de l’Education Nationale, le Secrétaire  Général  Moumini  Traoré a présidé les travaux de cette session.

Le Centre National des Ressources de l’Education Non Formelle (CNR-ENF) est un établissement public à caractère administratif, doté de l’autonomie financière. Il a été créé par la loi n°2011-003 du 29 avril 2011 et a pour mission, la mise en œuvre de la Politique Nationale en matière d’Education  Non Formelle.

Le CNR-ENF est structuré en  organes  d’administration et de gestion que sont le Conseil d’Administration (CA) présidé par le Ministre de l’Education Nationale. Le  CA  composé de 12 membres, est l’organe délibérant présidé par le ministre de l’Education Nationale. Il fixe les orientations générales de l’institution. Il adopte le programme annuel d’activités ;  fixe l’organisation internes et les règles spécifiques relatives au fonctionnement et à l’administration du centre ; adopte le budget prévisionnel et  les états financiers.  Le Directeur Général anime, coordonne et contrôle l’ensemble des activités du centre. Il est responsable de l’exécution des décisions du CA. Il est assisté dans sa tâche  par un Directeur  Général Adjoint.

Au cours de cette 10ème session, les administrateurs ont examiné et adopté le procès-verbal de la 9ème session tenue le 10 mars 2016, fait le point de l’état d’exécution des recommandations  de  cette  9ème session,  examiné et approuvé le rapport d’activités de l’année 2016-2017 du CNR-ENF,  examiné et approuvé le rapport financier de l’exercice 2016, examiné   et approuvé le programme d’activités 2017-2018 du CNR-ENF  et, examiné et approuvé le budget prévisionnel 2017.

Le Directeur Général du CNR-ENF, Soumana Kané, après avoir prononcé son mot de  bienvenue, a souhaité  aux  administrateurs la réussite des travaux.  Le Secrétaire Général du ministère de l’Education Nationale  a procédé à l’inventaire des programmes d’activités 2015/2016 du CNR-ENF. Dans ce cadre, il a indiqué que  des missions de suivi-évaluation  ont lieu dans toutes les académies d’enseignement, excepté celles de Gao, Tombouctou et Kidal.

Sur le terrain, il a regretté le constat d’abandon de plus en plus significatif des centres d’alphabétisation et la quasi inexistence d’un environnement lettré. Moumini Traoré a signalé  que « des CAF et des CED, en raison de la précarité de leur emploi, ne sont pas toujours stables à leur poste. Ils abandonnent leurs postes au profit d’autres activités plus lucratives ». C’est pourquoi, d’après le Secrétaire général, le CNR-ENF a entrepris entre autres, le renforcement  du partenariat  autour et au service de l’ENF ; l’élaboration des modules sur la didactique de la lecture-écriture et des mathématiques à l’intention  des enseignants de l’éducation non formelle avec l’appui financier de l’UNESCO ; la tenue des sessions de formation des enseignants de l’ENF à l’exploitation des modules élaborés.

Il dira qu’un accent particulier sera mis sur les activités de  post-alphabétisation, par l’élaboration et la production de modules thématiques répondant aux besoins langagiers des apprenants et sur la formation qualifiante des sortants de l’ENF  et des CED.

Gaoussou M. Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest