Afrique du Sud : La honteuse chasse aux étrangers

Comme en 2015, des « Sud-africains » s’attaquent dans certaines grandes villes aux étrangers. Une honteuse chasse indigne des habitants d’une nation qui a pourtant bénéficié de la solidarité africaine pour vaincre le système de l’Apartheid.

Les violences xénophobes ont repris dans certaines villes sud-africaines, notamment Johannesburg et Pretoria. Des gens se déplacent en groupes pour brûler les maisons, les ateliers, les magasins appartenant aux étrangers dont certains sont assimilés aux trafiquants de drogue ou à des prostituées. C’est la panique générale dans le milieu des migrants. Depuis quelques années, ces violences deviennent fréquentes en Afrique du Sud, la nation Arc-en-ciel, le pays de Nelson Mandela. En dépit des propos rassurants des autorités sud-africaines, en l’occurrence le ministre de l’intérieur, les violences continuent avec des dégâts considérables. Les xénophobes envisagent d’organiser ce 24 février un grand rassemblement à Pretoria.

Une honteuse chasse aux étrangers indigne des « habitants » d’une nation qui a pourtant bénéficié de la solidarité africaine dans sa croisade contre le système de l’Apartheid. Nelson Mandela se retournerait sans doute dans sa tombe et s’interrogerait sur les agissements actuels de ses fils et petits-fils qui affichent une hostilité, voire une haine envers leurs frères d’autres pays d’Afrique. Non, la nation Arc-en-ciel qui abrite le siège du Parlement panafricain et dont l’une des filles, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, vient d’achever un brillant mandat à la tête de la Commission de l’Union Africaine, ne peut pas emprunter des dérives xénophobes.

Arrêtez ces violences contre les étrangers et honorez la mémoire de Nelson Mandela !

C Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest