Category Archives: SOCIETE

Annonce EDM SA

NOTE D’INFORMATION Suite à la clôture des plaintes,   Date de publication : 28 juin 2021 Pays : Mali Agence d’exécution : Unité de Gestion du Projet PDM-HYDRO /Energie du Mali SA (EDM-SA) Nom du Projet : Projet de Développement de Mini centrales hydroélectriques ainsi que leurs réseaux de distribution (PDM-HYDRO) Numéro de Prêt/Don : N°2100155036124 /

Sadio Lamine Sow, Ancien Ministre d’Etat sous la transition : Une compétence éblouissante et un riche carnet d’adresses à l’international

Il appartient à ce cercle très restreint et fermé de ce que l’on nomme pudiquement dans le jargon diplomatique de « diplomates de l’ombre », à cause surtout de sa proximité un peu trop étroite avec les puissants du jour, c’est-à dire plusieurs chefs d’Etat du continent. «C’est un homme qui ne change pas de

L’heure de vérité : Pourquoi les jeunes aiment-ils tant lever le coude ?

Autres temps, autres mœurs. Au bon vieux temps, les jeunes s’adonnaient à des activités saines, utiles et parfois futiles. Mais de nos jours, que remarque-t-on ? Nos jeunes, filles et garçons, sont devenus adeptes de Bacchus. C’est là beuverie à outrance ! Les NTIC aidant, les mômes ont plus d’un tour dans leur sac. Nos

Yorosso : Une ambulance saute sur une mine : 4 morts !

Le 12 septembre 2020, une ambulance du Centre de santé de référence de Yorosso a sauté sur une mine tuant 4 personnes (une malade et ses accompagnateurs) et blessant grièvement le chauffeur. Est-ce pour empêcher les militaires de les pourchasser que les forces obscurantistes ont miné la voie ? Si les incursions des groupes terroristes

Inauguration d’une passerelle dans la Commune II de Bamako : Le geste salutaire de Fousseiny Diaby

Le Secrétaire Général  de la jeunesse sous-section RPM de la Commune II de Bamako, Fousseiny Diaby, a démontré une fois de plus sa générosité en réalisant une passerelle entre la Zone Industrielle et Bakaribougou. L’infrastructure a été réceptionnée le samedi 5 septembre 2020 en présence du directeur général de la CANAM, Mahamane Baby. Financée à

Rapport annuel du Médiateur de la République : Les ministères de plus en plus interpellés

Le rapport annuel 2019 du Médiateur de la République indiqueque les réclamations concernent à 48,91%les ministères : surla gestion domaniale et foncière, sur les contrats et marchés publics, sur la justice… Le Médiateur, Baba AkhibHaïdara, a piloté les travaux de la 24ème édition de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID). L’EID a retenu 246 interpellations sur 465

Elégie pour le combattant : ” L’éternel” Sékou DIARRA !

Sans tambour ni trompette, avec la modestie qui le caractérisait, il a  porté haut la voix du Mali dans les fora à travers ses multiples interventions aux quatre coins du Mali. Autant il pourfendait le libéralisme sauvage à l’origine du chaos actuel qui sévit dans le monde, autant il tançait l’attitude peu patriotique d’une élite

Contrat-plan 2019-2023 Etat-Office du Niger-Exploitants agricoles : La campagne 2020-21 sous le signe de ‘’l’intensification des travaux d’entretien pour booster la production’’

A l’issue de la 3ème Réunion du comité de suivi du Contrat-plan Etat – Office du Niger – Exploitants Agricoles 2019 – 2023 le 27 août dernier, dans la salle de conférence de l’hôtel Indépendance de Ségou, une   annonce a retenu l’attention : c’est la prévision par l’Office du Niger, de produire pour la campagne

Des salles de classe, logements d’astreinte et latrines à Karagouan : Le PACP toujours dans l’action civique et patriotique

Le Président du parti pour l’action civique et patriotique (PACP), Yeah Samaké, a présidé, le 6 septembre 2020, la cérémonie de pose de la première pierre de trois salles de classe, 3 logements d’astreinte pour le personnel enseignant et 3 latrines pour le personnel et les élèves. Niché entre le village de N’golona et celui

Ras Bath avertit De deux choses l’une, Colonel Goïta !

L’alternative pour le Colonel Assimi Goïta, selon le célèbre activiste malien, c’est de choisir entre deux exemples connus dans l’histoire politique africaine, de surcroît dans la sous-région: soit celui de Moussa Daddy Camara, soit celui de son compatriote Sékouba Konaté et du Nigérien Ali Saïbou. Tous sont apparus sur la scène publique suite à un

La presse exclue des concertations nationales : Les faitières haussent le ton

Le samedi 12 septembre 2020, les responsables de l’ASSEP, l’URTEL, et de l’Appel- Mali ont animé une conférence de presse pour dénoncer la marginalisation des journalistes lors des concertations dites nationales. Organisée par les faitières de presse (ASSEP, URTEL, et Appel- Mali), cette conférence de presse avait pour objectif de décrier la  marginalisation de la

Campagne de sensibilisation contre la Covid19 : Les capacités des communicateurs traditionnels renforcées

Le ministère de la Culture et ses partenaires ont organisé, le jeudi 3 Septembre, au Musée national, un atelier visant à former les membres du Réseau des communicateurs des traditionnels (RECOTRADE) et les superviseurs chargés du projet. Présidée par le secrétaire général du département, Famoussa Koné, la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du président

Inter biennale photographie du Mali : La 2ème édition lancée !

Le lancement de la 2ème édition de l’Inter biennale photographie du Mali a eu lieu, le 3 septembre 2020 à la Bibliothèque nationale en présence de Mamadou Cissé, conseiller technique au ministère de la Culture, de Seydou Camara, Coordinateur du Réseau des Photographes du Mali, d’Ansoumane Diarra, répresentant du Syndicat national des Professionnels des Métiers

Société malienne : La terre a plutôt soif de la sueur des hommes !

Quelle mouche a donc pu piquer nos jeunes pour qu’ils soient si inconscients et si insouciants, au point de devenir partisans du moindre effort ? En effet, il n’est pas rare de voir, de nos jours, de nombreux jeunes hommes se complaire à se faire entretenir par leur épouse et/ou leur mère. Dans ces conditions,

Distribution du fonds Coronavirus à Boulkassoumbougou : Les habitants dénoncent des agents distributeurs

Débloqué dans le temps par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour soulager la souffrance des Maliens pendant la crise sanitaire, le fonds Covid19 destiné au quartier de Boulkassoumbougou en commune I du district de Bamako semble échapper aux ayants-droits. Les habitants du quartier dénoncent les critères d’attribution et la magouille des agents

Les imprimeurs du Mali en conclave : La redynamisation du secteur à l’ordre du jour

L’Association des imprimeurs du Mali -AIM- a tenu son assemblée générale ordinaire le samedi 5 septembre 2020 au Conseil national du patronat du Mali –CNMP – en présence de ses membres au grand complet, dont le maître de lieux, Mamadou Sinsy Coulibaly, imprimeur lui-même et de la représentante du ministère de l’Industrie et du Commerce,

Aboubacar Sidiki Samaké, le Rocambole malien : Plusieurs délits, plusieurs victimes et toujours impuni !

Le petit Larousse désigne la crapule comme l’individu sans moralité, capable des pires bassesses. Au sens littéraire, le terme désigne l’ensemble des gens qui vivent dans la débauche et la malhonnêteté. Rocambole fait référence à ‘’Les Exploits de Rocambole, roman de Pierre Alexis de Ponson du Terrail paru en 1858-1859, adapté de nombreuses fois au

Le temps use le mensonge et polit la vérité : Les symptômes avant-coureurs d’une crise grave

En si peu de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, voilà que le 18 août 2020 un  coup d’Etat militaire, avec la participation active du M5-RFP, mit fin à la forme républicaine de l’Etat ! le régime du Président IBK est aussi, comme son devancier, renversé. La démocratie malienne ne repose plus sur le suffrage

Selon son 1er vice-président, Colonel Malick Diaw : ‘’L’agenda du CNSP est de contribuer à la reconstruction du Mali’’

Présidant la cérémonie d’ouverture de la phase régionale de l’atelier de haut niveau de validation, le 5 septembre 2020, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), Colonel Malick Diaw a déclaré que l’Agenda du CNSP est de contribuer à la reconstruction du Mali. C’est en principe, ce lundi 7 septembre, que les consultations pour

Les transfuges !

On ne peut pas continuer à clamer jusqu’au soir du 17 Août 2020 “Boua ta bla, Boua fo 2023, Boua fo saya…” et venir se présenter dans les travées du CICB comme un acteur de la rupture et du renouveau. C’est lâche, malhonnête et ça ne doit pas passer. Trois fois avant le chant du

Pin It on Pinterest