Conséquences de la dissolution de la FEMAFOOT : Les clubs maliens éliminés de la Coupe CAF

La FIFA a suspendu la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT), suite à la décision du Ministre des Sports Housseini Amion Guindo, de dissoudre l’instance dirigeante de la Fédération malienne de football. Cette suspension de la FEMAFOOT par la FIFA vient d’avoir comme conséquence directe, la disqualification des clubs maliens par la CAF. Le Djoliba AC et les Onze Créateurs ne joueront plus les matchs retour de la Coupe CAF.

Pendant que le Ministre des Sports, Housseini A. Guindo, s’attelait à la mise en place le 16 mars 2017, du comité provisoire de normalisation composé de 19 membres pour gérer les affaires courantes de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT), la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) suspendait l’instance dirigeante du football malien le 17 mars 2017.

Dans sa lettre, la Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, précise : « Le Bureau du Conseil a décidé de suspendre la FEMAFOOT avec effet immédiat à compter du vendredi 17 mars 2017. Par conséquent, la FEMAFOOT perd tous ses droits de membre (cf. art. 13 des Statuts de la FIFA). Cela signifie aussi qu’aucune des équipes représentatives et aucun des clubs affiliés de la FEMAFOOT ne sont désormais plus en droit de prendre part aux compétitions internationales et d’entretenir de relations sur le plan sportif avec les autres associations membres de la FIFA. Cette décision implique également que la FEMAFOOT et ses membres ne peuvent plus bénéficier des programmes de développement de la FIFA ou de la CAF. La FIFA informera ses associations membres au moyen d’une circulaire »

Poulo aux abois…

La conséquence directe de cette sanction de la FIFA est l’élimination des clubs maliens engagés dans la coupe CAF. Dans une lettre adressée à la FEMAFOOT, la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé, le samedi, la disqualification des deux clubs maliens de sa compétition, à savoir les Onze Créateurs et le Djoliba AC. « Nous avons été informés par la FIFA de la suspension de la Fédération Malienne de Football de toutes les activités sportives. Par conséquent, les clubs maliens ne sont pas autorisés à disputer les matches interclubs de la CAF programmés ce week-end ».

A la suite de l’ultimatum sur la suspension, le Ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, avait déclaré dans une interview publiée la semaine dernière dans le quotidien national que le Mali attaquera en justice la FIFA si elle venait à mettre en application sa menace de suspension. « Ce qu’il faut savoir, nous avons pris un avocat à Lausanne et toutes ces correspondances échangées avec la FIFA sont des preuves de la bonne foi de l’Etat malien. La FIFA n’est pas au-dessus de notre Etat et ne le sera jamais. Si elle s’avisait à suspendre le Mali, nous allons attaquer sa décision.

Nous avons plusieurs voies de recours, mais le plus important pour nous, c’est de faire d’abord l’autopsie de la situation du football», avait-il mis en garde.   Affaire à suivre

 Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest