La Chancelière Allemande, Angela Merkel, à Bamako : « L’Allemagne va aider le Mali à améliorer la situation »

Hier 9 octobre à 15 h 25, l’avion de l’armée de l’air fédérale (Airbus A340) transportant la Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, Mme Angela Merkel, s’est posé sur le tarmac de à l’aéroport international Modibo Kéïta Sénou. Elle a été accueillie à sa descente d’avion par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Il s’agit là d’une visite historique car c’est la toute première qu’un Chancelier fédéral de la RFA se rend au Mali.merkel-a-bamako-1
Lors de cette rencontre avec les hommes de médias, Angela Merkel, a soutenu que son pays va soutenir le Mali dans la mise en œuvre de l’accord, notamment au chapitre de la décentralisation en vue, dit-elle, que chaque région du Mali puisse se développer tout en respectant l’unité nationale. “La paix n’est pas seulement la paix de la guerre, c’est aussi des actions de développement “, a-t-elle dit.
Parlant de ces actions de développement, la chancelière allemande a aussi noté les domaines de l’agriculture, eau et assainissement, dans lesquels l’Allemagne va aussi soutenir le Mali. Au chapitre de la migration, Angela Merkel a annoncé qu’un mécanisme tripartite sera bientôt mis en œuvre entre son pays, l’Italie et la France en vue de la maîtriser le fléau de la migration. Toute fois, elle n’a pas précisé un délai pour l’opérationnalisation de ce mécanisme.
Mme Merkel estime que le meilleur moyen de lutter contre les flux migratoires est d’encourager la croissance économique en Afrique, de lutter contre le terrorisme et la corruption. Au moment où elle séjourne au Mali, plus de 400 immigrés maliens vivant en Allemagne sont sous le coup d’une menace d’expulsion. Comme pour dire au-delà des questions de coopération bilatérale et de sécurité l’immigration occupe une place de choix dans cette visite historique.
“L’Allemagne a été le premier pays à reconnaître le Mali indépendant. L’Allemagne a envoyé 650 hommes dans le cadre de la Minusma. Ce qui est une première dans l’histoire allemande”, c’est par ces mots que le président IBK a souhaité la bienvenue à son hôte. Selon le Président Ibrahim Boubacar Kéïta, Mme Merkel est une “grande dame”.
Après le Mali, la Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne va se rendre au Niger et en Ethiopie.
Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest