La CMA remet en cause le retour de l’administration à Kidal le 20 juin

Comme à son habitude, l’organisation séparatiste des rebelles de Kidal, une fois de plus fait un pied de nez au gouvernement et ses partenaires. Le retour de l’administration à Kidal annoncé pour le 20 juin prochain n’aura pas lieu. Pour cause, les maîtres des lieux se désengagent à travers un communiqué. Lisez
COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)
COMITÉ DIRECTEUR
–Cellule de Communication–
COMMUNIQUÉ N°025/2017/ CC -CD –CMA
La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) informe l’opinion nationale et internationale qu’elle vient de prendre connaissance d’un document, intitulé « CHRONOGRAMME DU RETOUR DE L’ADMINISTRATION A KIDAL AVANT LE 20 JUIN 2017 » signé le 09 courant à Bamako.
Ce document est loin de refléter le résultat des pourparlers convenus entre la CMA et les différents acteurs impliqués dans l’établissement du programme du retour de l’administration à Kidal.
En effet, la CMA n’est nullement engagée par ce document et appelle tous les acteurs crédibles à une concertation rapide pour élaborer un chronogramme réalisable pour l’opérationnalisation des autorités intérimaires et du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) dans les régions de Tombouctou, Gao, Ménaka, Taoudéni et Kidal afin de concrétiser les actions prévues au cours de cette période intérimaire.
Enfin, la CMA dénonce toute tentative de tripatouillage de la mise en œuvre de l’Accord et exhorte la médiation internationale, les Parties à l’Accord et la communauté internationale à mener des actions consensuelles sans absurdité pour réussir une paix effective.

Kidal, le 12 juin 2017
Porte-Parole
Ilad Ag Mohamed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest