Lutte contre l’insécurité à Bamako et environs : Le Procureur général Mahamadou Lamine Coulibaly invite les populations à bien coopérer

Dans le but de lutter efficacement contre l’insécurité généralisée dans la ville de Bamako et ses environs, le Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Mahamadou Lamine Coulibaly a rencontré tous les procureurs de la république le 29 octobre 2016 au Parquet général de la Cour d’Appel de Bamako. Ensemble, ils invitent les populations de Bamako et environnants à une meilleure collaboration avec les forces de sécurité.mahamadou-lamine-coulibaly
Dans un communiqué de presse, le Procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Mahamadou Lamine Coulibaly, entend impliquer tous les acteurs concernés pour une bonne maîtrise de la sécurité à Bamako et environs. Ainsi, il estime qu’il faut prendre des dispositions nécessaires en impliquant tout le monde dans la lutte contre l’insécurité.
L’objectif de cette rencontre pour le Procureur général, était de donner son point de vue sur les mesures à prendre en vue de lutter contre l’insécurité grandissante dans la ville de Bamako et environs. Il s’agissait également d’échanger avec ses collègues afin de trouver rapidement des solutions pérennes permettant de rassurer la population. Mahamadou Lamine Coulibaly souhaite que les procédures pendantes au niveau des commissariats ou des unités d’enquêtes, soient déférées dans les meilleurs délais pour permettre que la poursuite de contrôle soit immédiatement appliquée avec des sanctions. Il recommande qu’à la mesure du forfait, qu’il y ait des sanctions dissuasives qui peuvent rassurer les populations. Les attaques qu’on avait l’habitude de voir jusque là étaient des attaques nocturnes. Le cas d’ECOBANK était de jour. La population malienne n’est pas habituée à ce genre d’attaque, dit-il. Sur le plan national, le Procureur général Mahamadou Lamine Coulibaly souhaite l’accompagnement de toutes les populations auprès des services de renseignement et des forces de sécurité. Pour lutter contre les malfrats, il faut forcément que la population coopère avec les autorités et qu’elle communique. Le Procureur a enfin appelé les agents de police et ceux des services de renseignement à redoubler d’efforts et à opérer de jour comme de nuit. Cela, pour rassurer la population que les malfrats qu’on est en train de traquer seront retrouvés et sanctionnés avec la dernière rigueur.
Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest