Mairie de Yirimadio : du désordre au désarroi !

La mairie secondaire de Yirimadio est devenue aujourd’hui un endroit de retrouvailles et non un cadre de service public. De la bonne promesse lors des élections, aujourd’hui, on ne peut pas imaginer le travail des élus communaux proches de la population de Yirimadio. Le constat du développement communal dans ce quartier est décevant et on vit dans le désordre.
images[3]
On ne peut pas croire qu’un quartier peuplé comme Yirimadio puisse être dans de telles conditions de vie : les branchements anarchiques, le marché encombré colle à la mairie, n’en parlons même pas de l’accès très difficile pour un migrant en quête d’une nationalité étrangère. La commune VI, précisément Yirimadio, est devenue aujourd’hui une véritable agglomération surtout pour les hommes politiques au moment des élections, qui, une fois élus, ne tiennent pas leurs promesses.
À Yirimadio, les problèmes ont pour noms : manque d’électricité, pénurie d’eau, caniveaux saturés ou inexistants…
On ne peut pas croire, il s’agit entre autre le Problème de marché qui est un phénomène qui a dominé la population de Yirimadio et la crise d’électricité et la voie bien gâter
La route principale est délabrée. En voyant les usagers qui circulent sur cette route, on a l’impression que ce sont des gens qui travaillent dans les zones d’orpaillage. À cela, s’ajoute le trafic très encombrant sur la voie de l’hôpital du Mali qui mène vers la voie principale qui longe vers la Tour de l’Afrique. On a l’impression que c’est un quartier qui ne se trouve pas à l’intérieur. Du coup, c’est dans un désarroi total que vivent les populations de Yirimadio.
Source : Le Dénonciateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest