Pour un avenir radieux du sport au Mali : L’UJSMA et l’AJSM se réconcilient et se réunifient

La salle de réunion du comité national olympique et sportif du Mali a servi de cadre à la cérémonie de signature du protocole de fusion de l’association des journalistes sportifs du Mali (AJSM) et l’union des journalistes de sports du Mali (UJSMA). C’était le samedi 3 février dernier.

Cette cérémonie très remarquable dans le monde sportif malien a enregistré la présence de M. Habib Sissoko, président du comité national olympique et sportif du Mali, du doyen Mamadou Diarra, de Baba Cissouma et Oumar Baba Traoré, respectivement présidents de l’UJSMA et l’AJSM, des sages du CNOSM et l’ensemble des professionnels des médias.

Pour pallier les problèmes qui existent entre les deux associations notamment l’AJSM et l’UJSMA, M. Habib Sylla président du CNOSM, n’a ménagé aucun effort pour faire revenir les deux camps protagonistes à la raison. C’est ainsi que suite à la médiation de ce dernier, les deux associations ont décidé de se réconcilier et de se réunifier pour un avenir radieux du sport malien. Pour cela, elles s’engagent à militer ensemble au sein de l’AJSM et à organiser un congrès unitaire pour formaliser un bureau consensuel au plus tard, un mois après la signature du présent protocole. Cette signature marque dorénavant l’avènement d’une nouvelle ère d’espoir du monde sportif malien uni pour toujours.

Baba Cissouma, président de l’UJSMA, s’est dit très ému de voir ce grand jour qui témoigne la fin d’un problème grâce à l’implication de M. Habib Sissoko, président du CNOSM. « Le problème est définitivement réglé et Habib Sissoko est au début et à la fin de cette réconciliation. Nous avons décidé de nous donner la main pour une presse sportive malienne toujours plus forte, toujours plus haute », a-t-il conclu.

Quant au président de l’AJSM, Oumar Baba Traoré, il s’est beaucoup réjoui de voir une presse sportive malienne réconciliée et réunifiée. A l’en croire, la presse doit désormais mettre la main à la pâte pour entretenir ce processus.

Le président du CNOSM, Habib Sissoko, a félicité et remercié tous les acteurs pour leur implication dans ce processus et a promis à l’ensemble du monde sportif malien une nouvelle ère pleine d’espoir.

Bourama Camara

Source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest