Billet : Dernier virage ?

Du tango tango au sprint
Depuis longtemps, il a pris son bâton de pèlerin pour sillonner les places publiques et autres marchés. Le petit Coulou pourtant reste le prototype de ces habitants de Wariso, capitale d’El Soudan : ils sont d’impénitents retardataires. Et pire, genre pieds Nickelé, amateur de viande bien tendre. Croyez-moi, parole d’oiseau ! Jamais pressés, comme si le temps s’arrêterait afin de combler toutes leurs espérances : un beau mâle dodu à souhait. On peut rêver ! A voir l’état du marché, l‘espoir est permis. Le mouton ? Le marché en est déjà bien approvisionné. En quantité et en qualité ! Quant aux prix… Parfois à la tête du client ! Wariso, c’est comme ça et le sera pour longtemps. Dans tous les cas, le petit Coulou est décidé à se taper son quadrupède, quel que soit le prix et jusqu’à la dernière minute ! Mais un virage se négocie parfois au cordeau, sous peine de se retrouver dans le décor. Se cassant et le cou et les reins. Pour avoir puisé dans des fonds publics, Coulou-Picsou se retrouvant ainsi au finish au lycée technique pendant la Tabaski 2017, à brouter du zakaroba. Mais là, faut pas fâcher dè !
Kono Diby KONATE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest