Diva du Wassoulou : Bientôt son nouvel album sur le marché

C’est le 7 mai prochain que le 8ème album intitulé ‘’Mogoya’’ de la Diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, sera officiellement lancé. Ces précisions ont été données aux hommes de media par l’artiste le 26 février 2017 à l’Hôtel Wassoulou.

Après son 7ème album “Séya” sorti en 2009 qui a eu un grand succès sur la scène nationale et internationale, la Diva du Wassoulou revient avec son nouvel album intitulé ‘’Mogoya’’ dont le lancement officiel est prévu pour le 7 mai prochain. Composé dans un genre tradi-moderne, cet album est inspiré de la vie de l’artiste elle-même à travers le titre ‘’Bi mogoya’’. En plus, Oumou Sangaré aborde également dans cet album, des thèmes relatifs à la trahison, à la déception et au non respect de la parole donnée. Elle chante le Mali, en tant que pays d’espoir.

A la présentation de l’album le 26 février 2017, l’artiste a précisé : « Dans mes chansons, j’aborde les maux de la société, l’éducation et plein d’autres problèmes. Cela est propre aux artistes du Wassoulou. Chaque fois que je finis de composer, je présente le produit fini à ma mère avant de le lancer. Et s’il se trouve que j’ai mis quelque chose  qui est contraire à nos valeurs culturelles, elle me dit : Oumou, c’est quoi ça ? Et elle me demande d’enlever ou de corriger ».

Selon l’artiste, cet album sera composé de 9 à 10 titres. « Je préfère vous le dire comme cela car, j’ai moi-même composé plus de 14 titres. Mais, mon manager a jugé nécessaire de produire entre 9 et 10 titres et les autres seront réservés pour le prochain album », a-t-elle ajouté.

Avec 82 concerts dans 82 pays du monde au compte de l’album précédent (Séya), Oumou n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Je pense qu’il est très difficile pour un artiste de dire qu’à partir de telle date, il part à la retraite. En ce qui me concerne, tant que les fans continuent de me solliciter, je continuerai également de chanter », a-t-elle déclaré.

Au cours de la soirée, deux clips de ce nouvel album ont été projetés à l’attention des journalistes. Il s’agit de ‘’Yéré faga nyani’’, réalisé en Afrique du Sud et ‘’Fadjamou’’ réalisé au Mali. Elle a également partagé avec les hommes de media, le titre ‘’Mali Nialé’’ en live.

Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest