ITMA : la première université européenne au Mali ouvre ses portes

La cérémonie inaugurale de l’Institut Africain de Technologies et de Management, ITMA, a enregistré la présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mme Assétou Founé Samaké Migan, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, la Directrice d’ITMA, Mme Siby Ginette Bellegarde, le Coordinateur d’ITMA Oumar Touré, le Vice-recteur de l’université Suisse, M. Hoodashtian et une délégation de Swiss UMEF University venue spécialement pour la cérémonie. C’était le mardi 04 octobre dernier dans l’enceinte dudit établissement.
<img src="http://www.malidefi.ml/wp-content/uploads/MME-ASSETOU-FOUNE-SAMAKE-MIGAN-
Après le lancement des formations le 23 août dernier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, cette cérémonie tant attendue par les parties visait un double objectif à savoir, l’inauguration de l’Institut Africain de Technologies et de Management, ITMA et la célébration du partenariat ITMA/Swiss UMEF University.
Conçu et construit pour abriter les formations, l’immeuble de 4 étages qui abrite l’institut comporte 30 salles de classe, 3 amphithéâtres pouvant accueillir environ un millier d’étudiants, des salles spécialisées (informatique, documentation), un centre de langues autonome et des locaux administratifs fonctionnels. L’Institut Africain de technologies et de management est la première université européenne au Mali, avec 32 ans d’expérience et des professeurs de 24 nationalités différentes. Il offre la possibilité aux étudiants d’avoir un double diplôme, celui d’UMEF Genève et celui d’ITMA Mali. Aussi, la dernière année d’études se déroulera à Genève.
Selon Mme Siby Ginette Bellegarde, la Suisse assure au Mali le rôle de coordinateur et de partenaire technique et financier car, dit-elle, se lancer seul dans la recherche de l’excellence en matière de formation est chose louable, sûrement réalisable à moyen terme, mais y aller avec des partenaires expérimentés, c’est se donner toutes les chances de succès à court terme. Et d’ajouter que c’est pourquoi à la faveur d’une rencontre amicale, la coopération avec l’université suisse a pris forme.
M. Hoodashtian, Vice-recteur de l’université suisse dira que les ambitions des deux universités sont de mettre à la disposition des étudiants, des professeurs de qualité venant du monde universitaire et de la vie économique ainsi que des outils nécessaires pour une réussite optimale dans leur carrière professionnelle. Selon lui, cette ambition doit être finalisée par une formation des futurs cadres et managers illustrant une performance et une responsabilité dans un monde politique, économique et social en pleine mutation et demandant aux leaders de demain d’être compétents et aguerris.
Bourama Camara, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest