Le président du patronat malien dénonce le Président de la Cour Suprême du Mali: « Nouhoum Tapily est le plus grand corrompu de la République… »

Le premier responsable du Conseil National du Patronat du Mali n’a pas été tendre avec le président de la Cour Suprême du Mali, Nouhoum Tapily vendredi dernier, 15 mars 2019. C’était lors d’une conférence-débat sur la corruption, animée par le Pr Clément Dembélé, dans la salle de conférence du CNPM.
«… J’ai décidé de lutter contre la corruption. Cette lutte, je vais la mener, je n’ai pas peur. Je vais vous citer le nom du premier fonctionnaire le plus corrompu de la République, le plus dangereux, un meurtrier, un arnaqueur notoire, un raquetteur qui a arnaqué les entreprises, individu infâme. La vertu, l’honneur et la dignité, il ne sait pas ce que c’est. C’est Monsieur le président de la Cour Suprême, M. Nouhoum Tapily. Il faut demander aux avocats et aux magistrats, ils vous en diront plus. On va lui demander de partir et il va partir de lui-même. J’accuse l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite, qui n’a rien fait depuis son installation. Je veux qu’il mène des actions concrètes pour des résultats concrets », a-t-il dit.
Rappelons que dans une interview accordée à la VOA, le président du patronat malien avait dénoncé avec courage la prise en otage du Mali par certains fonctionnaires. « Sur 16 000, nous pensons qu’il y a 1 600 fonctionnaires qui sont des gens à bannir du secteur public, des gens qui doivent disparaître de la sphère publique. C’est eux qui ont pris en otage le secteur privé. Du coup, on est sous la coupe d’un certain nombre de fonctionnaires véreux, des fonctionnaires malpropres qui ne pensent qu’à eux-mêmes », dénonçait-il avant d’ajouter : « Moi, je préfère parfois même être en face d’Amadou Koufa que d’être devant ces fonctionnaires malpropres ».
Source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest