Sur demande de l’imam Mahmoud Dicko : Iyad Ag Ghaly signe un cessez-le-feu

C’est une lettre qui a été adressée en arabe au président du Haut conseil islamique du Mali, l’imam Mahmoud Dicko, le mardi 27 septembre 2016, soit le 25 décembre 1437 du mois islamique. Elle est signée du chef d’Ançar Eddine, Iyad Ag Ghaly. Nous avons pu nous procurer une copie pour la traduire pour vous. Cette lettre très capitale pour l’avenir du Mali commence par ces termes : « A son Excellence le président du Haut conseil islamique. Le peuple malien respectueux vous salue, bénédiction et paix soit sur vous. Objet : information ».
A son Excellence Mahmoud Dicko, Ançar Eddine explique : « Nous acceptons le cessez-le-feu que vous nous avez demandé, ce qui entrainera l’arrêt des attaques armées sur toute l’étendue du territoire et surtout au Nord du pays. Excellence, l’application de ce cessez-le-feu avec bonne foi permettra d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ; favoriser la cohésion sociale, gage de la paix et de la stabilité. Excellence, ce cessez-le-feu tant attendu nous a été sollicité par votre auguste personne à plusieurs reprises sans succès. Par cette lettre, nous vous informons que nous acceptons votre demande et réitérons notre confiance et vous responsabilisons pour le suivi de l’application de ce cessez-le-feu ». La lettre se poursuit avec cette précision de taille : « Par ailleurs Excellence, nous rejetons toute personne qui rejette la charia. Nous avons bon espoir avec tous nos frères musulmans du Mali que nous allons tous saisir cette opportunité historique pour améliorer la situation dans laquelle notre pays se trouve. Excellence Imam Mahmoud Dicko, nous, Ançar Eddine, reconnaissons l’intégrité territoriale du Mali, vous lançons un appel fervent à inviter les Maliens à croire en notre religion et à l’être fier ».
Pour conclure, Iyad Ag Ghaly et ses partisans indiquent : « Excellence, nous rejoignons nos frères maliens dans le cadre de la construction d’un Mali digne et prospère. Nous sommes prêts sous votre égide à aider nos frères musulmans comme l’indiquent les saintes écritures. Enfin Excellence, sans aucun doute les musulmans doivent guider le pays et réunir les horizons dans le sens de l’unicité de Dieu. Signé : Ançar Eddine et ses alliés ».
lettre-iyad-01
Avant de publier cette information, nous avons pris soin d’appeler le président du Haut conseil islamique, l’imam Mahmoud Dicko, pour se rassurer de la véracité, de l’authenticité de la missive. Il nous a confirmé que c’est bien vrai, et qu’il n’avait pas encore eu le temps de la diffuser. C’est dire que c’est une nouvelle phase qui s’ouvre pour notre pays dans le cadre de sa stabilisation. Les négociations vont se poursuivre dans les jours à venir, dit-on, pour aboutir à un cessez-le-feu définitif. La libération des militaires pris en otage lors de l’attaque de Nampala est aussi à l’ordre du jour.
Abdoulaye Diakité Source: Malijet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest